Étudiante en médecine légale et "fashion victim", Alice Allevi est une jeune femme dynamique et pleine d’ambition qui n’échappe pas au cliché de l’élève attirée par son professeur.
Quand ce dernier, Claudio, l’invite un soir a l’accompagner sur une scène de crime, Alice jubile de pouvoir enfin montrer de quoi elle est capable. Quelle n’est pas sa surprise de découvrir que la victime n’est autre que la jeune fille rencontrée la veille
dans une boutique de vêtements branchée. Troublée par cette coïncidence, Alice ne peut s’empêcher de se mêler de l’enquête… 
Un savant mélange de Kay Scarpetta et de Bridget Jones.

Alice est une fille maladroite, du genre à toujours se trouver là où il ne faut pas et à enchaîner les gaffes. Interne en médecine légale, on ne peut pas dire que ses études soient particulièrement brillantes. Alors que tout semble s’écrouler, elle s’investit corps et âmes dans une affaire qui lui attirera bien des ennuis. Cette affaire, c’est le meurtre d’une jeune fille qu’elle a rencontrée la veille dans un magasin de vêtements. Cette coïncidence la trouble et la pousse à tout faire pour découvrir la vérité. A côté de tout ça, elle fait la rencontre d’un homme qui viendra encore plus bouleverser sa vie déjà très compliquée.

le livre  aborde  le personnage  sous toutes les facettes :

Son travail, tout d’abord. Pas très glamour mais un travail qu’elle aime et souhaite réussir de tout son coeur. (Car effectivement, elle étudie surtout, elle ne travaille pas encore réellement.) Son entourage là-bas est plutôt drôle. Claudio – son professeur hyper sexy et hyper prétentieux qu’elle aime et idolâtre, Ambra – la pimbêche première de classe,  Lara – la moche intelligente et gentille.Et ses supérieurs brossés de façon  amusante ; on tremble presque pour elle!

l'amitié : ses amies toutes très différentes comme Yumiko, sa colocataire qui ne parle pas très bien italien ou Silvia, l’avocate parfaite, magnifique, riche, belle.
  
Sa vie amoureuse :elle  prend une grande place dans le récit,  . Elle fait effectivement la connaissance d’Arthur, un magnifique reporter qui voyage autour du monde et qui la fait rêver. Il est l’homme parfait avec son petit accent, sa grande culture et surtout.. sa grande beauté. Mais leur relation tiendra-t-elle la route?

et surtout cette enquête policière. Une enquête difficile et qui tournera souvent en rond. Néanmoins, Alice, qui a toutefois l’air de la pire gaffeuse du monde et du moins bon médecin de toute sa classe, se révèlera être une enquêtrice hors pair. Ayant de bonnes intuitions, elle ne manquera pas de courage pour mettre les pieds dans le plat quand il le faudra et faire bouger les choses. Plus d’une fois elle impressionnera ses professeurs et les enquêteurs en découvrant des éléments essentiels dans la recherche du tueur.

je l'ai dévoré et  me suis empressée  d'acheter la suite , car  suite  il  ya !!!

 

Dans ce tome, Alice, notre médecin légiste préférée, est appelée pour constater l'incapacité d'un écrivain célèbre - ceci à la demande de ses enfants suite à une lettre les déshéritant au profit d'une inconnue.Malheureusement, quelques jours après, c'est bien pour la mort de ce même écrivain qu'elle se rend à son domicile. Une mort étrange: en effet, la cause en est inconnue. Aucune marque ni aucun signe de ce qui aurait pu tuer cet homme. Comme d'habitude, Alice s'implique, peut-être trop. Elle refuse de laisser les apparences la berner, elle veut toujours voir plus loin, quitte à s'attirer des ennuis.

Et comme d'habitude, elle enchaîne les gaffes. Mais franchement, elle n'y peut rien la pauvre, le destin semble se jouer d'elle. Surtout que le monde entier la prend pour une incapable, ses opinions tombent constamment dans l'oreille d'un sourd.
L'enquête, cette fameuse enquête sur cet écrivain au caractère bougeon et irascible est passionnante et aux rebondissements multiples. À chaque fois je croyais savoir la vérité et finalement je me trompais à chaque fois. S'est-il suicidé? L'a-t-on tué? Pour quelle raison? Et surtout.. Qui? La famille de ce vieil homme, les Azais, est parfaite car on peut facilement tous les croire coupables. On s'attache à certains, on en déteste d'autres, on est étonnés, déçus. Tout cela avec une vieille histoire de famille remontant à des dizaines d'années, des secrets enfouis qui reviennent, des révélations qui viennent tout bouleverser. Passionnant!
Je trouve que le premier tome pose les bases et les personnages. Alors que celui-là concernait plus Alice et ses petits problèmes personnels, le deuxième est plus centré sur l'enquête policière et c'est un régal. La jeune femme n'est pas oubliée pour autant bien sûr. Ses amies et sa vie amoureuse prennent toujours beaucoup de place, heureusement d'ailleurs, mais cette fois-ci son rôle d'enquêtrice est bien officiel ce qui lui permet de s'imposer et d'avoir plus de présence, de charisme, même si elle, son truc, c'est surtout.. Fouiner. Chercher les petits détails, monter des petits coups pas très catholiques pour pousser les gens à se dévoiler, ce genre de chose quoi.

Bref, une réussite. Une héroïne sans  le savoir   qui donne un côté réel et complètement attachant à ces récits, une enquête aux multiples rebondissements qui ne cesse de surprendre et toujours sa petite vie pleine de maladresse et d'humour.. Un roman avec lequel on ne s'ennuie pas! 
vivement la suite , car forcement  vu la fin du livre , il y en aura  une!!!!!